SCHIEVE NIOUZ!

news 8 rejoindreLe Schieve Niouz est un nouveau journal trimestriel bilingue (FR-NL) en format papier de la PFCSM qui parle de la santé mentale dans son ensemble en Région de Bruxelles-Capitale. Il tente de s’intéresser à la fois aux usagers, aux proches, aux professionnels du secteur social-santé, mais également au grand public. Le Schieve Niouz a comme objectif de déstigmatiser et d’informer le public en santé mentale. Son slogan ? N’ouvrez pas ce journal ! Il parle de santé mentale ! 

René Bartholemy, le coordinateur du comité de rédaction du Schieve Niouz, explique que ce titre est le fruit d’une réflexion concernant le bilinguisme du journal. L’idée est d’utiliser le patois bruxellois pour dépasser ce clivage linguistique. Schieve veut dire « de travers », mais a également une connotation de folie. Niouz vient de l’anglais « news » (« nouvelles ») qui a été « bastardisé » de manière à ressembler à du Bruxellois.

René, ancien ingénieur informaticien, a dû arrêter son travail à cause de soucis de santé mentale. Etant rétabli, René a décidé de devenir pair-aidant. En plus de cela, il a rejoint le groupe Interface de la PFCSM. C’est là que les coordinateurs lui ont parlé du projet du journal. Ayant des connaissances et de l’expérience dans le milieu de la presse – il était rédacteur en chef de deux fanzines précédemment – il a accepté de devenir coordinateur du comité de rédaction du Schieve Niouz.

Envie de le lire ? Le premier numéro du Schieve Niouz (pour octobre, novembre et décembre 2019) va être tiré en 1000 exemplaires. Celui-ci sera distribué dans tous les endroits étant en relation avec la santé mentale (salles d’attentes d’hôpitaux psychiatriques, centres de santé mentale, centres médicaux…). René Bartholemy souligne l’importance de laisser les exemplaires sur place après les avoir lus, pour qu’ils puissent être lus par un maximum de gens.

Envie d’y contribuer ? Vous pouvez contacter le comité de rédaction du Schieve Niouz à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tout bénévole intéressé est le bienvenu pour écrire des articles, faire des dessins, de la poésie, des éléments comiques etc. Si vous souhaitez faire partie du comité de rédaction du Schieve Niouz, cela est également possible.  

Le Schieve Niouz sera disponible également en ligne sur www.schieveniouz.brussels.